Le général de Gaulle et la Sarthe

Sillé-le-Guillaume, le camp d’instruction, carte postale, Veau éditeur, 1918-1919 (Archives départementale de la Sarthe, 2 Fi 441)

Publication du 20 août 2020

    Le général de Gaulle et le Département de la Sarthe.

 

   Le général de Gaulle s’est rendu quatre fois en Sarthe. La première fois, en avril 1919, au camp polonais de Sillé-le-Guillaume. Les trois déplacements suivants sont plus officiels : le 22 août 1944 à l'occasion de la libération du Mans, en 1949 pour inaugurer le monument dédié à la Résistance au Mans et enfin en 1965, les 22 et 23 mai dans une vingtaine de communes du Département, en tant que Président de la République.

 

  •     Sillé-le-Guillaume, 1919

    Le passage de Charles de Gaulle à Sillé-le Guillaume au début du mois d’avril 1919 est moins connu. Nommé à cette époque officier instructeur pour l’armée polonaise, il effectue une halte de trois ou quatre jours dans le camp polonais de Sillé-le Guillaume. Il est à cette occasion logé chez les Delahaye, une famille d’instituteurs. Après ce bref passage en Sarthe, Charles de Gaulle  repart pour la Pologne, nation nouvellement créée au sortir du conflit. De Gaulle effectue deux séjours en Pologne : d’avril 1919 à mai 1920 et de juin 1920 à janvier 1921.

      En Sarthe, le camp de Sillé-le-Guillaume est affecté à l'armée polonaise à partir du 27 juin 1917. 200 soldats y sont installés en octobre 1917. Les effectifs peuvent aller jusqu'à 2 000 soldats.  À partir de janvier 1918, plus de 1700 chasseurs polonais s'installent à Mamers, au sein de la caserne Gaulois. La présence des soldats polonais dans la 4e région militaire dure jusqu'en juillet 1919. Toutefois, des liens durables se sont créés, puisque de nombreux mariages ont été célébrés avec des Sarthoises.

 

  •    Le Mans, le 22 août 1944

      La libération de la ville du Mans a lieu le 8 août 1944. Quelques jours après, le 22 août 1944, Charles de Gaulle s’y rend. Il est accompagné de Michel Debré (1912-1996), commissaire de la République, et du préfet de la Sarthe Jean-Louis Costa (1910-1986), tout récemment nommé.

      Le régime de Vichy s’achève le 20 août 1944, soit deux jours avant le déplacement du Général au Mans. Du 3 juin 1944 au 20 janvier 1946, date à laquelle est proclamée l’entrée en vigueur de la Quatrième République, le général de Gaulle est Président du gouvernement provisoire de la République française (GRPF).

       Sur une photographie, on peut apercevoir la voiture du Général de Gaulle qui parcourt les rues du Mans, recueillant au passage les acclamations de la foule.

 

  •    En Sarthe, les 22 et 23 mai 1965

    Les 22 et 23 mai 1965, le général de Gaulle, Président de la République, effectue un voyage en Sarthe. Il parcourt une vingtaine de communes, parmi lesquelles Rouessé-Vassé, Sillé-le-Guillaume, Fresnay-sur-Sarthe, Saint-Rémy-du-Val, Mamers, La Ferté-Bernard, Connerré, La Chapelle-du-Bois, Saint-Mars-la-Brière, Le Mans, La Suze-sur-Sarthe, Malicorne, Sablé-sur-Sarthe et La Flèche.

   Le Général est accompagné pour ce voyage de son épouse Yvonne, de Roger Frey, ministre de l’Intérieur, d’Alain Peyrefitte, ministre de l’Information, et de Jacques Maziol, ministre de la Construction. Le président arrive au Mans le samedi 22 mai 1965. Une foule de 15 à 20 000 personnes réunie sur la place Aristide-Briand chante la Marseillaise. Peu après, Charles de Gaulle prononce un discours dans lequel il rend hommage à la ville du Mans : « M’y voici, au milieu d’une ville magnifique pleine de vie, pleine d’ardeur, pleine de volonté, en plein essor et qui m’apporte ce magnifique témoignage d’unité nationale que voilà ».


Charles de Gaulle au Mans lors de la libération, photographie, cliché anonyme, 22 août 1944 (Archives départementales de la Sarthe, 2 Fi 8708) voiture de Charles de Gaulle passant devant le café des Jacobins, photographie, cliché Foucault, 22 août 1944 (Archives départementales de la Sarthe, 5 Fi 529) visite du général de Gaulle dans le département, article extrait du numéro du Maine libre du lundi 24 mai 1965 (Archives départementales de la Sarthe, Per 1069, 24 mai 1965).