Archives départementales de la Sarthe

Accueil > Connaître > Nos missions > Conserver

Connaître

Conserver

Comptes rendus par Pierre Le Bon, receveur des tailles et autres impositions de l’élection de Château-du-Loir, 1760, cliché Jérôme Guillois (Archives départementales de la Sarthe, C add. 222)

Préserver les documents et assurer leur conservation matérielle par la mise en place de conditions destinées à assurer l'intégrité de ceux-ci sur le long terme.

Préserver les documents et assurer leur conservation matérielle par la mise en place de conditions destinées à assurer l'intégrité de ceux-ci sur le long terme. La restauration des documents, le microfilmage, la numérisation contribuent à assurer le bon état de ce patrimoine unique

LA CONSERVATION

Transmettre une mémoire collective et individuelle aux générations à venir, tel est l'objectif de la mission de conservation. Les documents collectés sont en effet un bien précieux qu'il importe de conserver dans les meilleures conditions possibles. Ils craignent l'eau, l'humidité, le feu.

Des conditions de stockage parfois déficientes antérieurement à leur entrée aux Archives départementales ont pu les fragiliser. C'est pourquoi les 30 000 mètres linéaires de documents représentant plus de 1 000 ans d'histoire sarthoise sont conservés dans des magasins où la température et le taux d'humidité dans l'air sont constants et contrôlés, à l'abri de la lumière et de la poussière. La détection incendie et l'ensemble des accès font l'objet d'un contrôle permanent 24 h./24. 

PRÉSERVATION ET RESTAURATION

Afin d'assurer leur intégrité physique, les documents sont dépoussiérés, placés dans des chemises et conditionnés dans des boîtes d'archives saines, toutes deux en matériaux étudiés pour leur non nocivité à long terme. Il s'agit de la préservation des archives.
Lorsque les documents sont très abîmés, ils doivent faire l'objet d'une restauration. Ils sont alors confiés aux mains expertes des restaurateurs. Lorsqu'ils sont contaminés par des moisissures, ils sont désinfectés. La préservation des archives passe aussi par leur microfilmage 
ou leur numérisation, et ce afin d'éviter que les communications trop importantes des documents originaux n'entraînent à terme, en raison des manipulations qu'elles impliquent, leur dégradation irrémédiable. 

Visuel : cliché Jérôme Guillois, Archives départementales de la Sarthe. Visuel : cliché Jérôme Guillois, Archives départementales de la Sarthe.

Espace personnel