La baignade

Le Mans, les bains Boulay sur la Sarthe, carte postale, cliché Garczynski, [début du XXe s.] (Archives départementales de la Sarthe, 2 Fi 7966).jpg

Publication du jeudi 22 juillet 2021

L’été est la saison propice à la baignade, ainsi qu’en témoignent ces photographies d’un temps où les bains se prenaient en rivière.

 

Visuel : Le Mans, les bains Boulay sur la Sarthe, carte postale, cliché Garczynski, [début du XXe s.] (Archives départementales de la Sarthe, 2 Fi 7966).

Qu’il ait lieu au bord de la mer ou en rivière, le loisir de la baignade est apparu tardivement puisqu’il faut attendre le XIXe siècle pour que cette activité connaisse un véritable essor, devenant peu à peu un moment privilégié des week-ends ou des vacances.

Sur cette carte postale datant du début du XXe siècle, les bains Boulay du Mans sont installés sur la Sarthe, autour du moulin d’Enfer et à proximité de la muraille romaine. Les bains Boulay constituent un exemple de ce qui était appelé « bains froids » aménagés le long d’une rivière, avant la naissance des piscines.

 

 

Visuel : les bains Boulay, photographie, cliché Georges Jagot, 22 juillet 1904 (Archives départementales de la Sarthe, 23 Fi 949).

Quelques nageurs assis sur le plongeoir installé à l’intérieur des bains Boulay.

Des événements sportifs (épreuves de natation et de gymnastique) et des spectacles étaient organisés dans ces bains, à l’image de cet événement spectaculaire : le 7 juin 1914, Monsieur Dagma, artiste de music-hall inspiré par les exploits de l’illusionniste Harry Houdini, se fait jeter ligoté et cadenassé dans la Sarthe. Il parvient après quelques minutes à ressortir vivant de l’eau devant les spectateurs venus en nombre pour l’occasion.

 

Visuel : La machine à nager « Libellule », photographie, cliché Georges Jagot, 4 juillet 1899 (23 Fi 27). 

 

Une étrange invention : une machine à nager baptisée Libellule, d’après un système conçu par Léon Bollée.

 Léon Bollée (1870-1913) a conçu en 1886 un vélocipède nautique à roues latérales baptisé La Berthe.


Visuel : concours de natation au barrage d’Enfer, photographie, cliché Garczynski, 14 juillet 1904 (Archives départementales de la Sarthe, 23 Fi 2432).


Dans les années 1850 fleurissent les associations et les sociétés de secours mutuels qui invitent à l’entraide et à l’exercice du courage physique. C’est dans ce contexte qu’est créée au Mans en 1887 la Société des sauveteurs de la Sarthe.

Cette photographie montre le canot d’une équipe de nageurs lors d’un concours de natation et de sauvetage organisé le 14 juillet 1904 au barrage d’Enfer au Mans par la Société des sauveteurs de la Sarthe.

             

 

 


les bains Boulay, photographie, cliché Georges Jagot, 22 juillet 1904 (Archives départementales de la Sarthe, 23 Fi 949).jpg La machine à nager « Libellule », photographie, cliché Georges Jagot, 4 juillet 1899 (23 Fi 27).jpg concours de natation au barrage d’Enfer, photographie, cliché Garczynski, 14 juillet 1904 (Archives départementales de la Sarthe, 23 Fi 2432).jpg