Le matériel agricole

illustration d’une batteuse et de son personnel à Marolles-les-Braults, carte postale, éditée par A. Belluau, [1900-1904] (Archives départementales de la Sarthe, 2 Fi 04791)..jpg

Publication du jeudi 17 juin 2021

Au cœur de la vie et de la mémoire de nombreux Sarthois, l’agriculture constitue un véritable pan de la culture de ce territoire.

Le matériel agricole est l’illustration même d’une évolution des outils du manuel à la mécanique.

 A l’occasion de la journée nationale de l’agriculture qui a lieu 18 juin, découvrez quelques brins de l’histoire du matériel agricole au cœur des campagnes sarthoises au travers des archives.

 

 

Visuel : illustration d’une batteuse et de son personnel à Marolles-les-Braults, carte postale, éditée par A. Belluau, [1900-1904] (Archives départementales de la Sarthe, 2 Fi 04791). 

Photographiés dans leurs tâches, ces ouvriers et fermiers se regroupent autour d’un instrument agricole apparu au XIXe siècle : une batteuse. Celle-ci nécessite une main d’œuvre relativement importante. Ici, on n’y trouve pas moins de 24 ouvriers brandissant tous des fourches.

Le matériel agricole se définit comme l’ensemble des équipements utilisés sur une exploitation agricole. Au cours du temps, sa définition évolue en corrélation avec l’entrée de l’agriculture dans la modernisation. En effet, deux catégories se distinguent : le matériel agricole manuel, et celui mécanique. Connaissant un grand regain d’innovations au début du XXe siècle et surtout au sortir des guerres mondiales, le matériel agricole se mécanise jusqu’à délaisser presque complètement le côté manuel pour n’utiliser que des instruments mécaniques.

Par ailleurs, le matériel agricole ne comporte pas uniquement des outils permettant de travailler la terre, par exemple moissonneuse, tracteur, charrue, mais comprend un large ensemble d’instruments en lien avec l’agriculture.

 

Visuel : site internet des Archives départementales de la Sarthe, fonds sonores.

 

Si les travaux agricoles évoluent avec l’apparation de la mécanique et de la motorisation , de nombreux témoignages sarthois montrent, toutefois, le maintien d’une part importante de travail agricole manuel.

 À l’heure de la moisson, au temps d’avant modernisation du matériel agricole, les ouvriers agricoles œuvraient à l’aide de l’instrument nommé « fléau ». Objet d’où les traces remontent au Moyen Âge, le fléau est un outil pour battre les céréales. Celui-ci se compose d’un manche long et droit, auquel se rajoute à son extrémité, un « battant », permettant de séparer les graines de céréales de l’épi. Dans les campagnes agricoles, cet instrument est fréquemment utilisé.

 Pour écouter la définition de Gaston Chevereau sur le fléau, appelé également « Fiaou » dans la langue patoise sarthoise, en ligne sur le site internet des Archives départementales de la Sarthe, vous pouvez consulter le lien suivant : http://archives.sarthe.fr/f/Dictionnaire/570/fiche/?.

 

Visuel : Statuts de la Société de matériel agricole de Sarthe, [1857-1910] (Archives départementales de la Sarthe, 4 M 276).

 

La Société de matériel agricole de la Sarthe est créée en 1857 dans le but d’améliorer le matériel agricole en Sarthe, de mieux informer les agriculteurs et de leur procurer des soutiens financiers. Autour de cette Société de matériel agricole se structurent de nombreux événements locaux tels que comices agricoles, foires et concours.

 

 

Visuel : journal L’Union de la Sarthe du samedi 23 mai 1857 au sujet du concours régional agricole ayant eu lieu au Mans quelques jours plus tôt, [1857], (Archives départementales de la Sarthe, 7 M 183). 


Enjeu à la fois économique et politique, l’agriculture bénéficie d’une visibilité et publicité importante au travers de concours départementaux, régionaux, mais aussi nationaux partout en France.

L’Union de la Sarthe, périodique du XIXe siècle, mentionne ce type d’événements dans sa publication du samedi 23 mai 1857 relatant le concours qui eut lieu au Mans la même année. Rappelant les événements et résultats du concours, ce journal met en lumière la présence d’exposants sarthois et de gagnants comme Armand Hervé, décoré de la médaille de bronze pour son invention avec brevet d’une pompe à irrigations, à épuisement et à purin.

 

Visuel : Concours régional agricole de 1880 au Mans, croquis du concasseur aplatisseur de grains des frères Gerbouin, 1880 (Archives départementales de la Sarthe, BIB L 25)

 

Toujours dans cet esprit de promotion des innovations, un concours eut lieu au Mans au cours de l’année 1880. Celui-ci met en lumière plusieurs inventeurs, entrepreneurs dont les frères Gerbouin, habitants de Sablé-sur-Sarthe.

Considérés comme importateurs de machines agricoles perfectionnées, ils sont, avant tout, des constructeurs de matériels de ferme et de travaux publics. Ils ont permis la diffusion de matériels et de machines agricoles encore méconnus en Sarthe. Ils ont ainsi favorisé les progrès de l’agriculture sarthoise. Ils ont notamment exposé lors de ce concours régional de 1880 un concasseur aplatisseur de grains.

 

site internet des Archives départementales de la Sarthe, fonds sonores.jpg Statuts de la Société de matériel agricole de Sarthe, [1857-1910] (Archives départementales de la Sarthe, 4 M 276).jpg L’Union de la Sarthe du samedi 23 mai 1857 au sujet du concours régional agricole ayant eu lieu au Mans quelques jours plus tôt, [1857], (Archives départementales de la Sarthe, 7 M 183).jpg Concours régional agricole de 1880 au Mans, croquis du concasseur aplatisseur de grains des frères Gerbouin, 1880 (Archives départementales de la Sarthe, BIB L 25).jpg