La Saint-Valentin

Les amoureux sarthois, carte postale, cliché Bouveret, début du XXe siècle (Archives départementales de la Sarthe, 2 Fi 1982).jpg

Publication du jeudi 11 février 2021

Découvrez aujourd’hui, à l’occasion de la Saint-Valentin et de la fête des amoureux, quelques représentations de la passion et des élans du cœur.

 

     Le premier document est une carte postale mettant en scène un couple d’amoureux sarthois, vêtus en habits traditionnels.  Il s’agit en réalité d’une mise en scène réalisée par le photographe manceau Dolbeau. Le but est d’accentuer le caractère pittoresque des personnages. L’image est assortie d’un dialogue, dont la traduction est la suivante :

« -  Ecoute donc Manet, que je te dise

- Ma foi je t’aime tant qu’il faut que je t’embrasse ».

  En patois sarthois, biser signifie embrasser, donner un baiser.

 



 

     Avec le goût de la mise en scène et du théâtre qui le caractérise, le photographe Georges Jagot fait poser une jeune femme dans une posture romantique : le regard semble perdu dans un songe, les mains jointes viennent soutenir la tête et le coude repose sur un guéridon. Voici le portrait d’une femme qui songe à un être aimé.

 


 

    La gravure illustre une pièce de théâtre de Marivaux (1688-1763) intitulée Le triomphe de l’amour. Il s’agit d’une comédie en prose en 3 actes. Elle fut représentée la première fois en 1732. Son sujet principal est la séduction et le lieu de l’action Sparte. Par ailleurs, le terme « marivaudage » est entré dans le vocabulaire courant pour désigner l’échange de propos galants et raffinés.

 

    Un cortège de chérubins entoure le cartouche dans lequel figure le titre de la pièce.

 


 

   Voici une carte postale d’inspiration romantique, intitulée Le baiser, mettant en scène un couple s’apprêtant à s’embrasser. Un bouquet de fleurs est posé sur la balustrade.

    Fête des amoureux, le jour de la Saint-Valentin est l’occasion d’échanger billets doux (appelés également « valentins ») et d’offrir fleurs et cadeaux. Cette fête, d’inspiration britannique, est née au XIVe siècle. Le pape Alexandre VI donne en 1496 à Valentin de Terni le titre de « patron des amoureux ». Le 14 février devient un jour où les sentiments amoureux sont mis en avant.

     Toutefois, il faut attendre le milieu du XIXe siècle pour que cette tradition prenne véritablement  son essor, notamment à travers les cartes postales.

 

    D’autres symboles associés à la Saint-Valentin sont le cœur, Cupidon, le dieu de l’amour, fils de Mars et de Vénus, personnifié par un ange ailé portant un arc et des flèches d’argent.

 

 


 

portrait de femme, photographie, cliché Georges Jagot, 16 septembre 1912 (Archives départementales de la Sarthe, 23 Fi 1493).jpg Le triomphe de l’Amour, gravure anonyme, XVIIIe siècle (Archives départementales de la Sarthe, 3 Fi 56).jpg Le baiser, carte postale, Irisa éditeur, début du XXe siècle (Archives départementales de la Sarthe, coll. num.).jpg