Les voeux de nouvel an

« Vive le 1er janvier 1911 », photographie, cliché Georges Jagot, janvier 1911 (Archives départementales de la Sarthe, 23 Fi 1405).jpg

Publication du jeudi 14 janvier 2021

D’après la tradition, les vœux de nouvelle année peuvent être échangés jusqu’à la fin du mois de janvier. En voici quelques exemples, sortis des archives.

 

      Dans la première photographie, deux garçons se tiennent de part et d’autre d’un tableau noir, monté sur chevalet, sur lequel est écrit à la craie, en caractères appliqués : « Vive le 1er janvier 1911, époque des vacances et des souhaits de bonheur à tous ceux que l’on aime ».

     Cette photographie de Georges Jagot a sans doute été destinée à illustrer une carte de vœux familiale.

 


 

    Richement décorée, cette carte postale originale présente les vœux de bonne année au début du XXe siècle : une petite fille reçoit en guise d’étrennes une boule en bois.

    Les cartes de vœux sont très souvent ornées de motifs floraux ou de cornes d’abondance pour évoquer le partage et la prospérité.

   L’échange des vœux de nouvel an a connu un nouvel essor avec l’apparition de la carte postale dans les années 1870 et la création de cartes de vœux à la fin du XIXe siècle. Les premières cartes de vœux de nouvel an sont apparues en Angleterre (où est né le premier timbre-poste, dans les années 1840). 

 


 

       Sur la carte postale britannique présentant un calendrier pour l’année 1914, l’expéditrice, prénommée Lucie, a écrit depuis Londres « Bonne année 1914 ».

       Voici la traduction du texte qui accompagne les fleurs : « « Que ton chemin soit pavé de roses et que chaque jour te couvre de bénédictions ».

       En dépit de ces vœux, l’année 1914 ouvre une période tragique : celle de la première guerre mondiale dans laquelle sont impliquées 72 nations et qui fait 19 millions de victimes.

 

 

« Bonne et heureuse année », carte postale, s. n., début du XXe siècle (Archives départementales de la Sarthe, 2 Fi 4706).jpg Calendar 1914, carte postale, Beagles postcards éditeur, 1914 (Archives départementales de la Sarthe, 2 Num 38_168).jpg