Le Département de la Sarthe dans les années 1960

« Le département de la Sarthe, une réussite régionale », article extrait du Maine Libre du 12 décembre 1964 (Archives départementales de la Sarthe, Per 69).jpg

Publication du jeudi 5 novembre

 

Découvrez aujourd’hui à  travers les archives quelques reflets de la vie du Département de la Sarthe dans les années 1950-1960.

 

     Le supplément économique du Maine Libre du samedi 12 décembre 1964 propose au lecteur un ensemble d’articles consacrés  à la physionomie industrielle du département, aux réalités agricoles, à la ville du Mans, à la compétition sportive des 24 Heures, à la géographie du département, au tourisme. Le supplément célèbre également les 20 ans du Maine Libre, quotidien régional.

     Voici un extrait du texte de présentation qui éclaire l’illustration présentée à la une du supplément: « Située sur des itinéraires routier et ferroviaire à grande circulation entre la vallée de la Loire et la Bretagne de caractère type et de réputation établie, la Sarthe est trop souvent considérée comme une zone de transition sans visage bien dessiné. Or, il s’agit d’une entité parfaitement définie et structurée ; c’est un des rares départements français dont le nom propre donne lieu à un adjectif : « sarthois ». C’est donc cette personnalité sarthoise qu’expose et décrit ce supplément économique du Maine Libre, quotidien régional édité au Mans ».

 

 


  

   Débutant par l’expression « Carrefour de l’Ouest », cet article met l’accent sur « le trait d’union » que constitue le département de la Sarthe entre l’Ouest et le bassin parisien : « De surcroît, ce pays, intermédiaire par essence, est, par son sol et son climat, le point de jonction entre les grandes spécialisations agricoles qui ont lentement différencié les caractères des Français, le vin et le cidre, le blé et la viande, et cette position devait ajouter encore à une vocation de marché ».

   Le terme de « décentralisation » est employé, une vingtaine d’années avant les lois Defferre, pour évoquer l’industrie : « Répondant parfaitement  aux deux impératifs de la décentralisation industrielle, la santé des hommes et la rentabilité des affaires, la Sarthe abat sur la table où s’élaborent les plans nationaux un jeu d’atouts ».

Une photographie aérienne de la place de Château-du-Loir, prise en 1969 par Roger Henrard.

 


 

   Roger Henrard (1900-1975), est pilote et photographe, spécialisé dans les vues aériennes. Au cours de la seconde guerre mondiale, il prend part à des missions d’espionnage en fournissant aux services de renseignement français des images aériennes de l’Allemagne. Entre 1948 et 1972, Roger Henrard a survolé un grand nombre de départements français à l’aide de l’appareil photographique « Altiphote ».

   De nombreuses Archives départementales conservent des photographies Roger Henrard. C’est le cas des Archives départementales de la Sarthe qui possèdent dans le fonds conservé sous la cote 13 Fi 323 vues aériennes en noir et blanc prises entre 1952 et 1972.

 

 


 

« Le département de la Sarthe, une réussite régionale », article extrait du Maine Libre du 12 décembre 1964 (Archives départementales de la Sarthe, Per 69)_2.jpg vue aérienne de la place de Château-du-Loir, photographie, cliché Henrard, 1969 (Archives départementales de la Sarthe, 13 Fi 48).jpg