Le Département de la Sarthe en 1926

L’Illustration économique et financière, numéro spécial La Sarthe, Paris, G. Cadet imprimeur, 1926 (Archives départementales de la Sarthe, 15 F 4)

Publication du 3 septembre 2020

Découvrez aujourd'hui quelques extraits d’un numéro spécial de l’Illustration économique et financière consacré au département de la Sarthe, paru en 1926 !

 

     Revue hebdomadaire, L’Illustration économique et financière a paru entre 1919 et 1930. En décembre 1926 est publié un supplément consacré au département de la Sarthe. Parmi les articles peuvent être cités : « Les richesses forestières et l’industrie du bois » par Albert Cavé, « L’évolution intellectuelle et artistique » par Paul Delaunay, vice-président de la Société d’agriculture, sciences et arts de la Sarthe, « La Sarthe industrielle et commerciale » par Édouard Lebert, ingénieur civil et président de la chambre de commerce du Mans, « Le filé brodé à Mamers » par Jean Hervé, « L’industrie du chanvre et du lin » par Gaston Rouzière, ainsi que « La ville du Mans » par Arsène Lefeuvre, maire du Mans.

 

     Jean Montigny (1892-1970), député de la Sarthe, signe la préface de ce numéro spécial consacré à la Sarthe. En voici quelques extraits : « Peu après Nogent-le-Rotrou, la Sarthe s’annonce par des collines mesurées et harmonieuses. La vallée de l’Huisne s’élargit dans la plaine du Mans, où elle rejoint le val de la Sarthe. La rivière, d’un côté, s’infléchit vers Angers, noble et souriante, bientôt bordée de vignes ; de l’autre, remonte vers les gorges de l’Orne […]. Le voyageur curieux, qui a ainsi traversé la Sarthe d’Est en Ouest, peut déjà deviner le caractère dominant de cette région frontière, qui l’a amené, par transitions insensibles, de l’Île-de-France aux lisières du pays breton […] Telle est, dessinée en traits hâtifs et incomplets, la physionomie de notre Sarthe, fille aînée d’une vieille et savoureuse province [le Maine], si représentative de notre pays ».

   En médaillon figure une photographie de Joseph Caillaux (1863-1944), qui fut président du Conseil (juin 1911-janvier 1912), ministre des Finances (à plusieurs reprises) et président du Conseil général de la Sarthe à deux reprises : de 1909 à 1918 et de 1925 à 1940.

 

   Julien Lhermitte (1863-1947), archiviste de la Sarthe (c’est-à-dire directeur des Archives départementales de la Sarthe) de 1899 à 1929, est l’auteur d’un article intitulé « Le Haut-Maine et la Sarthe historiques ». En une page, depuis les Auclerces-Cénomans [Aulerques-Cénomans] jusqu’au début du XXe siècle, il brosse à grands traits l’histoire de la province du Maine et du département de la Sarthe : « En 1790, le département de la Sarthe fut formé presque tout entier du Haut-Maine ».

    Voici ce qu’écrit l’auteur en conclusion : « Depuis, la Sarthe n’a plus revu les horreurs de la guerre civile et étrangère, et grâce à ces longues années de paix, ce beau département a pris un grand essor économique ».

L’Illustration économique et financière, numéro spécial La Sarthe, Paris, G. Cadet imprimeur, 1926 (Archives départementales de la Sarthe, 15 F 4) L’Illustration économique et financière, numéro spécial La Sarthe, Paris, G. Cadet imprimeur, 1926 (Archives départementales de la Sarthe, 15 F 4)