" Tableau géographique et statistique du département de la Sarthe (n° 71) ", extrait de l'Atlas géographique et statistique des départements de la France, Baudouin Frères éditeurs, Rignoux imprimeur, 1826 (Archives départementales de la Sarthe).

 « Tableau géographique et statistique du département de la Sarthe (n° 71) », extrait de l’Atlas géographique et statistique des départements de la France, Baudouin Frères éditeurs, Rignoux imprimeur, 1826 (Archives départementales de la Sarthe).

Cette carte, publiée en 1826, est assortie de nombreuses indications ayant trait à la statistique et à la géographie du département de la Sarthe : composition du sol, relief, villes principales, foires, administration et industrie. Pour ce qui est des foires, il est écrit : « Ce département a 186 foires qui occupent 200 journées ».

S’agissant du relief, le commentaire est le suivant : « Pays de plaines : point de montagnes proprement dites ». Il faut préciser que les Alpes mancelles – le relief le plus accidenté du département – sont, à l’époque, encore méconnues. Appartenant au massif armoricain et à cheval sur les départements de la Sarthe, de la Mayenne et de l’Orne sur une superficie de 355 km2, les Alpes mancelles sont caractérisées par des vallées encaissées et des reliefs accidentés. Le point culminant est le mont du Haut-Fourché, à 217 mètres d’altitude.

Des rehauts de couleur permettent une meilleure lisibilité de la carte et la localisation des arrondissements, en accord avec les textes qui l’encadrent.