Cartes de la Sarthe

Département de la Sarte (sic) […] divisé en quatre arrondissements et 53 cantons, réduits à 33 justices de paix, par P. G. Chanlaire, «  l’un des auteurs de l’Atlas national », 1802 (Archives départementales de la Sarthe, 1 Fi 484)

Publication du 11 mars 2020

 

Découvrez aujourd’hui la Sarthe à travers quelques cartes conservées aux Archives départementales !

    Les cartes géographiques représentent une étendue de territoire. Parcourir ces documents permet de constater les évolutions qui apparaissent au cours des siècles, tels que les modifications du découpage administratif ou la disparition d’une forêt, mais aussi la manière dont les géographes perçoivent un territoire et le restituent sur une surface réduite et plane.

 

    Pendant le premier tiers du XIXe siècle, le nom du département est orthographié « Sarte », comme c’est le cas dans la carte présentée ci-contre. Le « H » apparaît par la suite.

    Contrairement à d’autres départements qui ont vu leurs frontières redessinées, le territoire de la Sarthe a conservé les contours définis par le décret du 4 février 1790.

   Directeur du cours de géométrie et du bureau topographique du cadastre de 1803 à 1808, le géographe Pierre-Gilles Chanlaire (1758-1817) est l’auteur d’un Tableau général de la nouvelle division de la France, paru en 1802, et d’un Atlas de la France en départements, présenté en 86 cartes, paru de manière posthume en 1818.

 

     La deuxième carte, illustrée, date probablement du premier tiers du XIXe siècle. Elle donne une représentation simplifiée du territoire du département de la Sarthe. Elle est accompagnée d’un texte de présentation et d’images, notamment une ruche que surmonte un poulet, un chêne et un cor de chasse. Le nom de Denisot évoque le poète manceau Nicolas Denisot (1515-1559), ami de Pierre de Ronsard et membre de la Pléiade. Geoffroy Boussard (1429-1524) est un orateur né au Mans, chancelier de l’Église de Paris et doyen de la faculté de Théologie.

  

   La troisième carte du département de la Sarthe est entourée d’illustrations se rapportant à la production agricole et industrielle locale, de statistiques, d’une présentation des curiosités touristiques et de deux médaillons reproduisant en buste des célébrités : le poète de la Pléiade, Joachim du Bellay (1522-1560), à gauche, et le marquis de Brissac (1505-1563), à droite. 

 
carte illustrée de la Sarthe, début du XIXe siècle (Archives départementales de la Sarthe, 1 Fi 485) Carte du département de la Sarthe, [fin du XIXe siècle], (Archives départementales de la Sarthe, 1 Fi 805)