Charles Drouet (1779-1862)

Exposition des produits de l’industrie départementale, affiche, Monnoyer imprimeur, 1836 (Archives départementales de la Sarthe, 8 M 74)

Publication du 27 février 2020

Charles Drouet (1779-1862) fut à la fois maître de forges à Sainte-Jamme-sur-Sarthe, naturaliste et antiquaire (au sens ancien d’érudit et d’amateur d’antiquités) et conseiller général de la Sarthe de 1833 à 1848.

Découvrez aujourd’hui quelques témoignages de ses activités : archéologie, industrie et histoire naturelle.

  

Né en 1779, ancien officier de l’armée napoléonienne devenu propriétaire-cultivateur, Charles Drouet exerce la profession de maître de forges à Antoigné (commune de Sainte-Jamme) du 24 juin 1827 au 31 décembre 1836. Il participe à cette exposition en présentant des réalisations en fer moulé, en fer de forge et de fonderie. Il reçoit pour ces productions une médaille d’argent.  

L'affiche présentée ci-contre est un appel aux industriels et artistes à participer à l’exposition des produits de l’industrie départementale qui a lieu à l’Hôtel de la Préfecture, dans la salle du Conseil général, du 24 mai au 24 juin 1836.

Voici ce que l’on peut lire dans le catalogue de l’exposition : « M. Drouet a, le premier, introduit, dans le département de la Sarthe, l’art de mouler les fontes pour l’architecture, l’agriculture et le commerce ; tous les amis des arts voient avec peine que cet habile maître de forges est sur le point d’abandonner une industrie qu’il honore depuis dix ans ». Charles Drouet cesse son activité à la forge d’Antoigné à la fin de l’année 1836.

  

Cette page est extraite du rapport du jury de la 3e section (substances minérales et arts métallurgiques) qui rend compte de la diversité des pièces en fonte moulée présentées par Charles Drouet : « Parmi les nombreux objets en fonte, nous citerons comme nous ayant semblé les plus dignes d’être remarqués, pour le mérite des formes et le fini de l’exécution, plusieurs médaillons, quelques palmettes et rosaces, une croix de grandes dimensions, une pyramide monumentale, un clocher de 30 pieds destiné à être placé sur la tour Saint-Julien ». Ce clocher est une flèche en fonte (d’une hauteur de dix mètres) destinée à coiffer la tour de la cathédrale Saint-Julien.

La flèche en fonte est installée en 1836. Menaçant de s’effondrer sur les visiteurs de la cathédrale, elle est démolie en 1924.

 

  • Charles Drouet est élu conseiller général de la Sarthe (arrondissement du Mans et canton de Ballon) le 16 septembre 1833.

Dans la liste des conseillers généraux de 1836, sa profession, maître de forges a été biffée, puisqu’il a mis fin alors à son activité aux fonderies d’Antoigné. Par ailleurs, il ne réside plus à Sainte-Jamme, mais au Mans.

Rapport de la 3e section du jury de l’exposition des produits de l’industrie départementale et des arts du Mans (extrait), 1836 (Archives départementales de la Sarthe, 8 M 74) Liste des membres du Conseil général (extrait), 1836 (Archives départementales de la Sarthe, 3 M 177)