L'origine du mot "département"

Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, 1751 (Archives départementales de la Sarthe, BIB F° AG 7)

Publication du 16 avril 2020

 

       Quelle est l’origine du mot « département » ? Si l’emploi de ce terme est attesté au Moyen Âge, il connaît au fil des siècles plusieurs significations.

     

 

     S’il n’a pas le même sens qu’aujourd’hui, le terme « département » est déjà employé au Moyen Âge, dès le XIIe siècle, pour désigner le fait de séparer quelque chose en deux.

     Sous l’Ancien Régime. Il a notamment une connotation juridique et fiscale. La définition donnée par l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert débute ainsi : « Département [..] signifie distribution, répartition, partage qui se fait de certains objets entre plusieurs personnes ». Elle complète la notice en désignant deux organes administratifs de l’État, les « départemens du conseil du Roi » et les « départemens des secrétaires d’État ». Il existe également le verbe « départir », qui induit une idée de partage, de distribution des pouvoirs. Par exemple, les intendants du roi étaient départis dans les provinces, c’est-à-dire envoyés à l’intérieur des généralités.

      Dans son Dictionnaire portatif de la langue française, paru en 1680 et réédité à 44 reprises entre cette date et 1811, le grammairien et lexicographe César-Pierre Richelet (1626-1698) propose pour le mot « département » la définition suivante : « Distribution, étendue de pays, sur laquelle on a quelque pouvoir, en vertu de la charge, ou de la commission qu’on exerce. C’est aussi la partie du royaume, dont les affaires qui regardent l’intérêt du roi, sont commises au Secrétaire d’État ».